La relève clunysoise se fait sentir

1998 – Le Journal de Saône & Loire
Avec les frimas, chaque association fait son assemblée générale, le bilan de la saison écoulée. Personne n’y échappe, pas même les cavaliers qui peuvent prendre pour les besoins de la cause, une licence dans un club, mais rester indépendant. Dans ce sport, il y a quatre catégories, C et D pour les régionaux, A et B pour les nationaux et au gré de la saison, chaque cavalier va sur le concours qui lui plait. L’offre est grande et à Cluny, l’échelle des valeurs y est très bien représentée. C’est tant mieux, car avoir un Haras national, des sociétés équines très représentatives, un Pôle hippique national mais rien à mettre dessus, cela ferait désordre. Le saut d’obstacle tient une grande place sur le calendrier local, donnant aussi à chaque licencié clunisois la chance de pouvoir démontrer ses qualités devant son public. Et il y a aussi la réputation grâce à laquelle on y vient, la convivialité et les conseils. Depuis des lustres, ce sport est lié à un nom et qu’à ce haut-niveau, il est le seul : Martinot. Il y a eu les cousins Michel et Jean.
Pendant de nombreuses années, c’étaient les deux têtes d’affiche locale. Aujourd’hui, avec l’âge et après avoir usé bien des pantalons sur les selles et des paires de bottes en cuir, ils ont changé ces dernières contre des semblables, en caoutchouc et reste à côté du cheval. L’oeil y est toujours aussi vif avec l’expérience en place, car la relève maison est déjà bien affinée…

Côté Porte-des-Prés.
Jean-Michel et « Thiernay » forment un couple soudé, 1er en international à Saint-Dié (Vosges), 1ère puissance à Cluny, 1ère à Chaumont, 1er en international à Bourg et de très nombreuses places dans les cinq premiers en grands prix : Montbéliard, Dijon, Saint-Amand, Moulins, Cluny, Dôle. Ces derniers furent avec « Valde Herzé » qui représente beaucoup d’espoirs à l’écurie, 12ème au critérium national de Fontainebleau et participation en jeunes chevaux de 5 ans à Lanaken pour les championnats du monde. L’autre représentant de l’écurie : Virginie Pipino. Des podium avec « Halfar », « Mahurin » et « Falbalo d’If » (l’autre espoir équin) à Montbéliard, Le Creusot, Lyon, en international, à Grenoble, Moulins et de nombreux classements en A2, 3ème du championnat du Charollais et participation là aussi au récent championnat du monde des jeunes chevaux de 5 ans avec « Falbalo d’If ».

Côté Mazille.
Jean-Baptiste en catégorie B. Là aussi les places de haut niveau fleurissent. 1er à Ebreuil et là aussi des podiums à Roanne, Le Creusot, Moulins, Vichy, La Clayette, Aix-en-Provence, ainsi que de nombreux classements en A3, B2 et B3. Il clôture Sa saison par une cinquième place aux championnats de Bourgogne. L’étalon de la maison, « Drop des Varennes » et « Don Quichotte » appartenant à la S.C.E.A. Harmony V. Autre satisfaction du jeune cavalier avec la victoire au championnat du Charollais avec « Fée du Priolet » (5 ans) qui appartient à son éleveur, M. Vuillet d’Aillériot. Cette jument, parmi les très bonnes de sa génération fit aussi sans faute à la finale du championnat de France des jeunes chevaux à Fontainebleau. Virginie est dans la même catégorie, 2ème en international étudiants à Bourg et de nombreux classements parmi lesquels nous retrouvons Lyon, Vichy et en Allemagne.

Mais que cette jeune génération se méfie, à ce niveau, elle ne sera pas si tranquille que leur père. Il y a pléthore de concours d’où une concurrence très vive et à Cluny, de jeunes cavaliers, à l’exemple de Thibault Rocca, Elodie Richardot, Delphine Lechauve, Nicolas Dessolin, etc, poussent au portillon. Ce qui ne sera pas sans déplaire au public clunisois. La valeur n’attend pas le nombre d’années.

P.M.

  • Nos partenaires

    logo-lambey meyer-selles logo-samshied logo-horse-travel logo-burattau